Terre et Ciel, montagne sombre et montagne claire, polarité Yin Yang, coeur du Taï Chi.

-16/09/2022 Cours et Week-ends mis à jour : dates et programme

Le Taï Chi Chuan

Art chinois traditionnel, le Taï Chi Chuan (plusieurs orthographes) est une source de bien-être pour le corps et l’esprit :
muscles et fascias étirés, articulations sollicitées sans excés, respiration approfondie, détente dans l’action. Et aussi conscience de l’énergie naturelle utilisable, tranquillité dans la pratique et, peu à peu, dans la vie.

Le Taï Chi Chuan s’étudie en groupes avec de fréquents exercices à deux
indispensables à la qualité: tests d’enracinement, éducatifs, applications martiales... Chacun peut en prolonger les bienfaits par une pratique personnelle sans partenaire, à domicile ou à l’extérieur.

-Les  capacités d’apprentissage sont variées, en fonction de la conscience corporelle et de l’engagement dans les cours.

Il  vaut mieux déjà être dans une bonne forme physique (sportifs bienvenus !), et il est toujours temps de commencer pour bénéficier d’un apprentissage profond et complet. Mais quel que soit son âge, « on se fera du bien ».

Le Taï Chi Chuan convient aussi bien aux hommes qu’aux femmes - aux femmes qu’aux hommes, et les groupes mixtes bien équilibrés yin/yang progressent mieux.

Dans toute la pratique - donc en Taïchi Chuan et en Chi Kong mais aussi en assise - la respiration ordinaire devient , quand on le veut, la respiration inversée (“respiration taoïste”), guidée dans la petite orbite des deux grands méridiens yin et yang. Elle agit sur le bien-être, la tranquillité, la puissance des actions.


Chi Kong - exercices énergétiques - méditation

Dans la tradition chinoise, le T’chi est l’énergie qui habite tout être vivant, venant de son ascendance et de sa façon de vivre et de penser.
Comme aussi le Taïchi Chuan, le Chi Kong ou Gi Gong (travail du souffle) mobilise cette énergie pour la détente et le bien-être du pratiquant.
Dans les cours de Taïchi Chuan sont aussi enseignés, progressivement, les Chi Kongs de l’arbre, d’abord statiques puis mobiles sur place et aussi en déplacement.
Ils sont complétés par des exercices énergétiques dits “exercices taoïstes”..

L’assise méditative - “être assis en paix” - surtout pratiquée  dans les stages, agit, sans se couper de l’extérieur, sur la détente axée, la respiration, la présence à soi et le calme de la pensée.
Pratique de base généralement immobile mais parfois en déplacement . Avec le temps, l’état de tranquillité peut se retrouver à tout moment.



Le style Yang

Le Style Yang original est le nom du style enseigné depuis plus de 40 ans par maître CHU King Hung, cantonnais, dans plusieurs pays d’Europe. La lignée est importante car dans la tradition chinoise la transmission de père en fils assure l’authenticité et la qualité de l’art. Yang est ici un nom de famille.

Yang Lu Chan (fondateur du style 1799 -1872)
=> Yang Chien Hou (1839-1917)
=> Yang Chen Fu (1883 - 1936)
=> Yang Sau Chung, son fils ainé (1909 -1985)
=> Chu King Hung, l’un des trois disciples de Yang Sau Chung


=> Yves Blanc, formé pendant 20 ans auprès de Me Chu, a formé lui-même de  nombreux enseignants

Diplôme de « maîtrise  du style Yang originel » signé par Me Chu King Hung

Membre  de la FFAEMC (8e  duan) Fédération Française des Arts Energétiques et Martiaux Chinois

(Yves Blanc  ne fait plus partie de l’ITTCA)



Tout en gardant le contact avec la pratique, Yves Blanc suspend ses cours.

Ses cours sont repris par Bernadette Ghosh, une élève de Yves Blanc depuis 1994, une assistante dans ses cours depuis l’année 2000, a participé aux stages de Me Chu organisés à Paris, et obtient les  diplômes d’enseignement de la FAEMC (Fédération des Arts Energétiques et Martiaux Chinois).

B.Ghosh a participé à la création et au fonctionnement de  l’association « L’Art du Taï Chi Chuan de style Yang  originel », depuis juillet 2000 et en devient la présidente en  2008.

ci-dessus la lignée partielle du style Yang